Le Bélem Saint Malo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Bélem Saint Malo

Message par Genny41 le Mer 24 Fév - 14:41

Le Belem, trois-mâts à phare carré et coque en acier est le dernier des grands voiliers de commerce français du 19ème siècle encore naviguant.
Une aventure maritime qui dure depuis près de 120 ans en ayant vécu pas moins de cinq vies, changé trois fois de nationalité pour finir par retrouver le pavillon tricolore de ses origines, trompant la mort, survivant là ou des milliers d’autres voiliers, plus grands, plus puissants, plus neufs, ont disparu à jamais…Le Belem est un navire qui a suivi sa bonne étoile, découvrez son incroyable histoire…


   Histoire
   1896-1914 : navire de commerce français
   1914-1951 : yacht Britannique
   1951-1967 : navire-école italien, le Giorgio Cini
   1967-1979 : à l’Arsenal de Venise
   De 1979 à aujourd’hui: un joyau du patrimoine français

10 juin 1896 :
Un trois-mâts à coque en acier est mis à l’eau à Nantes par l'armement Denis Crouan Fils, après 6 mois de construction dans les chantiers Dubigeon à Chantenay sur Loire. Il se nomme Belem, nom de son comptoir de commerce au Brésil. Il doit servir au transport de marchandises. Les ingénieurs de Dubigeon mettent au point un navire relativement petit, élégant, rapide mais robuste, qui peut transporter jusqu’à 675 tonnes de chargement. Sa ligne vaut au Belem, dès sa naissance, le surnom de « yacht » de l’armement Crouan. Il porte un équipage de 13 hommes. Sur sa proue, la devise « Ordem e Progresso » est celle du Brésil.

Jusqu’en 1914 :
Le Belem sillonne l’Atlantique pour le compte de trois armateurs successifs. Il transporte jusqu’en France des fèves de cacao d’Amazonie pour le célèbre chocolatier Menier, puis par la suite du rhum et de la canne à sucre.

8 mai 1902 :
Le Belem échappe par miracle à l’éruption de la montagne Pelée qui dévaste le port de Saint-Pierre de la Martinique.

1914 :
À l’orée de la première guerre mondiale qui cause la destruction d’innombrables voiliers de commerce, la carrière commerciale du Belem est interrompue, concurrencée par les "vapeurs" plus rapides.

1914-1951 : yacht britannique
1914 :
Le Belem est acheté par le duc de Westminster qui l’équipe pour la première fois de moteurs et le transforme en yacht de luxe pour ses loisirs.
La dunette est surélevée et ornée de balustres de style victorien. Deux pièces sont construites, le petit et le grand roof, qui viennent agrandir la réception du bateau. L’escalier à double révolution et les décors en acajou de Cuba datant de cette époque sont toujours visibles à bord.

1921 :
Le trois-mâts Belem est racheté par Sir Arthur Ernest Guinness, vice-président des brasseries et grand amateur de navigation. Le Belem prend le nom de Fantome II.

1923-1924 :
Arthur Ernest Guinness fait le tour du monde en famille à bord de son « Happy Yacht » pendant une année, ré-empruntant le canal de Panama et de celui de Suez.

A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, le navire est désarmé à l’île de Wight où il demeure durant tout le conflit.

1951-1967 : navire-école italien, le Giorgio Cini

Pour la suite visitez le site http://www.fondationbelem.com/le-trois-mats/son-histoire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Genny41
Hermine ♥♥♥♥
Hermine ♥♥♥♥

Messages : 724
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 58
Localisation : Loir et Cher

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bélem Saint Malo

Message par isa60 le Mer 24 Fév - 15:55

C´est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau.
Hissez haut Santiano !
Dix huit nœuds, quatre cents tonneaux :
Je suis fier d´y être matelot.

Tiens bon la vague et tiens bon le vent.
Hissez haut Santiano !
Si Dieu veut toujours droit devant,
Nous irons jusqu’à San Francisco.

Je pars pour de longs mois en laissant Margot.
Hissez haut Santiano !
D´y penser j´avais le cœur gros
En doublant les feux de Saint-Malo.....


Voilà a quoi ca ne fait penser!!
avatar
isa60
Inquisiteur ♞
Inquisiteur ♞

Messages : 1557
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 47
Localisation : oise 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bélem Saint Malo

Message par Genny41 le Mer 24 Fév - 16:10

isa60 a écrit:C´est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau.
Hissez haut Santiano !
Dix huit nœuds, quatre cents tonneaux :
Je suis fier d´y être matelot.

Tiens bon la vague et tiens bon le vent.
Hissez haut Santiano !
Si Dieu veut toujours droit devant,
Nous irons jusqu’à San Francisco.

Je pars pour de longs mois en laissant Margot.
Hissez haut Santiano !
D´y penser j´avais le cœur gros
En doublant les feux de Saint-Malo.....


Voilà a quoi ca ne fait penser!!

Hugues Auffray... ça me fait remonter le temps quand j'allais en colonie de vacances Excité
avatar
Genny41
Hermine ♥♥♥♥
Hermine ♥♥♥♥

Messages : 724
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 58
Localisation : Loir et Cher

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bélem Saint Malo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum