Saga d'été Ouest-France : la brigade nautique côtière de Quiberon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saga d'été Ouest-France : la brigade nautique côtière de Quiberon

Message par Le Roy Arthur le Jeu 10 Sep - 10:12

Dernier volet du triptyque de la la saga d'été Ouest-France, voici un coup de projecteur sur la brigade nautique côtière de Quiberon. Cet article parut le 18 août dernier permet de découvrir le quotidien de gendarmes un peu particuliers. Jugez-en par vous-même...

« On est multicartes ! » lance l'adjudant Raibaut qui commande la brigade depuis 2009. À la fois gendarmes, pilotes de vedettes, et plongeurs, les six membres quiberonnais sont indispensables à la surveillance et à la prévention en mer, toute l'année.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une partie de la brigade nautique côtière de Quiberon © Ouest-France

Aussi appelés « enquêteurs subaquatiques », leur spécialisation est rare. En France métropolitaine, on trouve seulement 185 plongeurs sur 100 000 gendarmes. D'ailleurs l'équipe pique régulièrement une tête, pour les besoins d'affaires judiciaires. « C'est notre priorité. Il n'y a que douze plongeurs pour toute la Bretagne, on partage cette zone avec nos collègues de Lézardrieux, près de Paimpol. »

Récemment réquisitionnés pour le chalutier coulé au large de Belle-Ile ou pour retrouver le plongeur disparu de Locmariaquer, les gendarmes de la brigade nautique enfilent pourtant moins souvent leurs combinaisons en été.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Plexaure (nom d'une des nymphes marines de la mythologie Grecque), l'embarcation de la brigade © Ouest-France

Collaborations maritimes

Ils se concentrent sur la surveillance : « Les vacanciers sont parfois peu au courant des dernières réglementations, remarque le chef de la brigade. 80 % de notre activité en été est donc du contrôle des plaisanciers (matériel, permis de conduire), de la pêche (outils, taille des poissons), des clubs de plongée, etc. »

« On commence la journée en appelant le sémaphore pour indiquer notre zone d'activité », précise l'adjudant Raibaut. Pour travailler en mer, l'équipe est souvent appelée à intervenir avec d'autres agents : la direction régionale de la jeunesse des sports (DDJS) qui organise des sorties en mer, les sauveteurs bénévoles de la SNSM qui réagissent lors d'accidents, ou encore le comité départemental des pêches de Quiberon.

Ces derniers ont besoin d'aide pour limiter le braconnage des pouces-pieds. « En Espagne, ça se vend 75 € le kg. Les braconniers viennent ici. Et si on les attrape, on leur confisque leur matériel. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contrôle de routine... en mer, au large de de Port Haliguen © Ouest-France

Préférer la prévention à la verbalisation

Les contrôles de routine permettent dans tout le Golfe d'informer les plaisanciers des législations concernant les gilets de sauvetage (de norme CE), l'extincteur (devenu obligatoire à bord), ou les cartes de la région (à avoir avec soi pour naviguer).

« On prévient d'abord, on donne un avertissement quand la réglementation est assez vieille pour être connue, puis on verbalise quand le comportement est franchement imprudent. » Pas de radars à bord, alors pour connaître la vitesse des usagers, la brigade les suit et estime leur vitesse en fonction de son propre cadran.

« Et quand on met des amendes, elles peuvent être très salées, avertit l'adjudant. 1 000 € le simple excès de vitesse. On peut aussi retirer des permis pour des conduites vraiment très dangereuses », prévient-il.

Le but est d'éviter des accidents maritimes, très fréquents l'été. Au loin, l'équipe aperçoit un jeune garçon qui semble être installé à l'avant du bateau, sans qu'aucune barrière ne puisse le retenir. « Ce n'est pas interdit. Mais s'il tombe devant pour une raison ou pour une autre, il finit dans les hélices, et ce n'est pas beau à voir. »

En prime, le garçon porte des bottes en caoutchouc : « S'il tombe à l'eau, il a 100 % de chances de couler à pic », prévient le gendarme en fixant le père dans les yeux. Un effet de succion qui épuise d'ailleurs beaucoup de marins. Pour cette fois, ce sera un avertissement. Les agents listent avec le plaisancier les normes à suivre. « 99 % des régularisations se font rapidement. Si ce n'est pas le cas, et si la personne récidive, nous le saurons en consultant nos fichiers, et il sera directement verbalisé. »


© Ouest-France

Pour plus d'information : http://www.ouest-france.fr/la-brigade-nautique-surveille-et-controle-les-usagers-du-littoral-3630565
avatar
Le Roy Arthur
Maître Inquisiteur ♛
Maître Inquisiteur ♛

Messages : 2936
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-bretagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saga d'été Ouest-France : la brigade nautique côtière de Quiberon

Message par Alain 56 le Jeu 10 Sep - 10:17

Toujours intéressant de rentrer dans les coulisses.....

Alain 56
Inquisiteur ♞
Inquisiteur ♞

Messages : 1004
Date d'inscription : 08/09/2015
Localisation : Morbihan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saga d'été Ouest-France : la brigade nautique côtière de Quiberon

Message par Le Roy Arthur le Jeu 10 Sep - 10:20

Oui, personnellement j'ai adoré cette saga d'été proposée par Ouest-France. C'est dommage qu'il n'y ait eu que trois volets...
avatar
Le Roy Arthur
Maître Inquisiteur ♛
Maître Inquisiteur ♛

Messages : 2936
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-bretagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saga d'été Ouest-France : la brigade nautique côtière de Quiberon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum