Noël d'antan en Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noël d'antan en Bretagne

Message par Le Roy Arthur le Ven 18 Déc - 21:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jadis en Bretagne, Noël était la plus grande fête de l’année et les paysans plus que n'importe quels citadins n’hésitaient pas une seconde à traverser les sentiers boueux et enneigés pour aller assister aux messes de Noël. Chemin faisant ils chantonnaient des cantiques de Noël que les enfants, les petits "Noëlloux" reprenaient de porte en porte :
" Chantons Noël pour une pomme, pour une poire, pour un petit coup de cidre à boire..."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avant de partir, la famille partageait une collation de crêpes puis mettait dans l'âtre une bûche enrubannée et aspergée d’eau bénite.
Loin des bûches pâtissières d’aujourd’hui, la bûche de Noël Bretonne baptisée  "kef nedeleg" était taillée dans du bois à combustion lente. Elle devait être assez volumineuse pour se consumer en plusieurs jours jusqu'au nouvel an. Mais surtout, elle devait chauffer la veillée de Noël, après la messe. Il se dit que ses braises possédaient des vertus médicinales et offraient également une protection contre la foudre, des serpents et purifiaient l’eau de la pluie. On en offrait généreusement aux convives qui les ramenaient dans leurs sabots pour les rallumer à leur retour chez eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Traditionnellement, le vrai sapin de Noël est un épicéa, "ar wezenn nedeleg", en Breton. Les Celtes dédiaient cet arbre au jour de renaissance du soleil (solstice d’hiver) et l’appelaient "l’arbre de l’enfantement".
En Bretagne, les sabots de Noël étaient garnis de pommes rouges, appelées "pommes du paradis" ou d’une orange, la "pomme d’orange". Les enfants trouvaient leurs cadeaux sucrés et autres fruits dans leurs sabots le 25 décembre au matin.
Le Père Noël peut s'appeler de différentes manières mais traditionnellement on disait "Mabig Jezuz" (le petit Jésus). Les appellations les plus courantes sont "Tad Kozh ar Pellgent" (grand père de l'aurore) et "Tad Kozh an Nedeleg" (grand père de Noël). Certains utilisent l'appellation "Tad Nedeleg" qui est une traduction mot à mot de "Père Noël" mais qui n'a jamais été employée par les Bretonnants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En Bretagne, la légende prétend que Noël est une nuit magique et qu’au moment où sonnent les douze coups de minuit des phénomènes étranges se produisent : l'eau des puits et des fontaines se change en vin, on entend le son des cloches des villes englouties et on peut même voir des menhirs sortirent de terre pour aller s'abreuver à l’onde des sources. Il se dit également que les animaux domestiques conversent entre eux dans le langage des hommes et que l'imprudent qui chercherait à surprendre leurs propos les entendrait lui annoncer sa propre mort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quant aux messes, trois étaient célébrées en quelques heures : la messe de nuit, ou Offern ar pelgent (la messe d’avant l’aube), qui correspond à l'actuelle messe de minuit, la basse messe (celle de l’aurore) et la "grand" messe (celle du jour).
En arrivant à l’église illuminée par des cierges, les familles déposent leurs offrandes au pied de la crèche : gâteaux, beurre, œufs, un panier d’osier, parfois un peu d’argent…
Les membres de la famille restés à la maison se chargeaient de disposer des couronnes de paille autour des pommiers pour garantir un bonne future récolte. On ne touchait jamais au gui réputé magique et sacré !!! Rappelons à ce sujet que le 23 décembre, jour du solstice d’hiver, était aussi chez les Celtes "le jour de la pierre brute", celui où l'on cueillait rituellement le gui avec une faucille d’or…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Le Roy Arthur
Maître Inquisiteur ♛
Maître Inquisiteur ♛

Messages : 2936
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-bretagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël d'antan en Bretagne

Message par Degermat le Mer 27 Jan - 11:49

Superbe article fort bien documenté et agrémenté. Mersi vras
avatar
Degermat
Hermine ♥♥♥
Hermine ♥♥♥

Messages : 462
Date d'inscription : 07/09/2015
Age : 53
Localisation : Rhoazhon

Voir le profil de l'utilisateur http://contes-legendes.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël d'antan en Bretagne

Message par isa60 le Mer 27 Jan - 13:22

C'est bien dit Degermat, raconter comme un conte , une légende...Dommage qu'il est quelques semaines de retard car noël est déjà passé. Mais mieux vos tard que jamais!!!
C'est ce que dit mon beau-père Botsorhélois (Prés de Morlaix) : nous pour noël on avait droit à une orange! En lisant ton article cette phrase m'a raisonné dans la tête. Ça nous parait tellement loin, d'un autre temps et pourtant....
avatar
isa60
Inquisiteur ♞
Inquisiteur ♞

Messages : 1557
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 47
Localisation : oise 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël d'antan en Bretagne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum