Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Degermat le Dim 25 Oct - 15:58

Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Carte postale ancienne, vieille femme de l’île de Batz non identifiée, comme toutes les veuves elle porte la coiffe noire.
 « Il y a quelques jours est morte à l’île de Batz la nommée Marie-Françoise Goarnisson, dite Françoise Lajoie, à l’âge de 101 ans et 20 jours. Jusqu’à l’âge de 100 ans, cette femme jouissait de toutes ses facultés. Le fait est assez rare pour être signalé. »

La dépêche de Brest du  jeudi 14 juillet 1887  
Quel âge avait Marie Françoise Goarnisson  au moment de son décès, avait-elle réellement 101 ans ?
Grace à la base de données Récif du CGF (Centre généalogique du Finistère) nous avons pu rétablir la vérité.  

Au XVIIIème siècle et au début du XIXème seul  les marins ont tout au long de leur vie des papiers indiquant leur date de naissance.  Pour les femmes c’est différents, leur date de naissance est surtout connu oralement par leurs ainées, tant est si bien à partir d’un certain âge la mémoire de la naissance se perd, même par la personne concernée. Il est donc courant pour les personnes de plus de 80 ans, que leur âge annoncé au décès ne corresponde pas à la réalité. Cet âge est généralement augmenté de quelques années.
En 1887, Marie Françoise Goarnisson, était surnommée Françoise La Joie, avait-elle avait un peu perdu la tête, ou était-elle reconnue pour sa bonne humeur.  Pourtant en quasiment un siècle elle en avait vécu bien des malheurs personnels et des changements dans la vie de l’île.

 Marie François est baptisée, le 08 juin 1790, , le baptême se faisait généralement le jour même de la naissance , ou le lendemain  Le jour de son décès, le 28 juin 1887, son âge était de 97 ans, elle n’était donc pas centenaire. Mais revenons sur sa vie !
   
Marie Françoise, appelée simplement Françoise est née, à l’époque de la révolution française  à St Pol de Léon.  À cette époque, la  tranquillité de l’ancienne ville épiscopale est bien bouleversée par l’arrivé de la révolution. Nombre d’établissements religieux de la ville ferment et des ecclésiastiques se soumettent aux nouvelles lois, d’autres, les réfractaires, fuient vers l’Angleterre ou se cache dans les campagnes.
Le 03 octobre 1811, Françoise a 21 ans, elle se marie avec un ilien de 27 ans  Jean Moncus et s’installe sur l’île, Jean est canonnier stationnaire sur l’île ;  il a la chance de rester à l’île, contrairement à de nombreux iliens levés dans la marine Impériale et se retrouvant bien souvent prisonnier dans les sinistres  pontons anglais.

De nombreux enfants vont naitre de cette union. Mais les naissances, à cette époque, sont souvent associées aux décès. En 11 ans elle vit 9 naissances et 5 décès de ses enfants.
Le 30 juillet 1813, une première naissance d’un enfant mort-né, pas baptisé il ne porte pas de prénom. Le 11 juin 1813 nait Jean Marie Barnabé leur seul garçon,  le 17 novembre 1814 nait Marie Anne,  le 22 décembre 1816 nait Marie Josèphe, le 28 aout 1818 nait Marie, le 27 mai 1820 nait Marie Françoise,  le 08 avril 1822 nait Marie et  enfin le 10 avril 1824 la naissance d’enfants  jumeaux mort-nés qui ne portent pas non plus de prénom.

La mortalité infantile frappe douloureusement Marie : le 10 février 1821 décède l’enfant Marie Josèphe à l’âge de 4 ans et l’année suivante le 07 février 1822, Marie décède à l’âge de 3 ans.
Les malheurs continuent, son mari Jean Moncus décède le 07 mars 1825, Marie Françoise devient veuve à 35 ans avec  4 enfants  dont 2 en bas âge (5 et 3 ans). Son fils Jean à douze ans et embraque comme mousse. Elle ne remariera jamais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Famille de l’île de Batz, cette photo illustre bien la situation des femmes de l’île au XIXème siècle, la veuve sur la gauche ne semble pas plus âgée que les autres femmes.

Marie Françoise  est journalière, elle loue ses bras, à la journée, dans les fermes de l’île pour le travail de la terre, les récoltes ou le ramassage du goémon. Elle cultive certainement aussi quelques légumes pour nourrir ses enfants.

D’après les dénombrements de la population de l’île conservés aux archives départementales du Finistère.

En 1836, Marie Françoise vit avec ses trois enfants célibataires  Jean 29 ans marin, Annette (Marie Anne) 22 ans journalière et Françoise 16 ans journalière également.
En 1851, elle vit avec sa fille Marie-Anne, son gendre François Caltaux Marin et leur deux petit garçons François 8 ans et Jean-Marie. 5 ans Ils habitent une petite maison à Porz an Eog.
Ses deux filles décèdent  jeune, Marie Anne à 45 ans et Marie Françoise à 51 ans. Marie-Françoise continue à vivre dans la même maison que son gendre  François Caltaux, au recensement de 1886 il a 72 ans.

Au cours de sa longue vie, Marie-Françoise voit l’île se transformer, sous l’Empire, beaucoup de marin iliens sont partis, au retour de la paix c’est l’expansion du cabotage l’île est en pleine croissance pendant quelques décennies beaucoup de maisons neuves sont construites, en 1836 c’est le phare qui s’allume après trois années de construction en 1846 commence la construction du môle qui s’achève en 1854.
Beaucoup de marins iliens font de belle carrière dans la marine de commerce, certain sont capitaine au long-cours ou maitre au cabotage. Les femmes de l’île sont cultivatrices. Puis vers 1865 c’est la crise du cabotage, les embarquements sont  plus durs à trouver, quelques iliens partent travailler comme marinier sur la Seine.
Dans les années 1880, vers la fin de la vie de Marie-Françoise l’agriculture ilienne commence à se développer, les exportations agricoles sont favorisées par la mise en service de la ligne de chemin de fer Roscoff Morlaix en 1883 et par un trafic régulier de voiliers caboteurs vers la Grande-Bretagne. Sur l’île de nouvelles familles s’installe pour exploiter les champs et développer la culture des légumes. Quelle vie terrible pour Marie-Françoise et que de transformations dans l’île en 100 ans !

Source : http://www.histoiremaritimebretagnenord.fr/%C3%AEle-de-batz/histoire-de-l-%C3%AEle-de-batz-page4/
avatar
Degermat
Hermine ♥♥♥
Hermine ♥♥♥

Messages : 469
Date d'inscription : 07/09/2015
Age : 53
Localisation : Rhoazhon

Voir le profil de l'utilisateur http://contes-legendes.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par isa60 le Dim 25 Oct - 20:08

Une tranche de vie d'une femme, La misère, la mort a était malheureusement une compagne.A cette époque la vie est dur, plus de tristesse que de joie. Ils avaient le moral.C'est terrible de survivre à ses enfants, son mari et de finir seule. Cela nous montre bien comment était considéré la place de la femme. Son d’existence passait à travers leur mari. Comment peut-on ne pas savoir son age? Là je suis stupéfaite!!!  Très étonné La femme en générale est la gardienne du foyer et de la famille.  Voilà comment on l'a considère....rien!!!
avatar
isa60
Inquisiteur ♞
Inquisiteur ♞

Messages : 1557
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 47
Localisation : oise 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Le Roy Arthur le Dim 25 Oct - 21:58

Très belle tranche de vie et excellente anecdote parfaitement racontée !!! Merci pour ce partage Degermat Génial !

Personnellement, par rapport à l'époque (à priori en 1790...), je ne suis pas vraiment surpris de ce que nous explique Degermet sachant que c'est pendant le règne de Napoléon que l'état civil devient plus rigoureux et donc fiable. Avant c'était un peu plus aléatoire dirons-nous, surtout dans les campagnes reculées... et les îles Clin d'oeil

Ce que tu dis n'est pas complètement faux Isa, sauf que la Bretagne (tout du moins une partie de la Bretagne...) a toujours eu une longueur d'avance sur le reste de la France en matière d'égalité homme/femme. En effet, avec leurs marins d'hommes souvent partis en mer quant ils n'y avaient pas péri corps et âme, la société Bretonne des côtes et des îles à longtemps été basée sur le matriarcat Clin d'oeil  
avatar
Le Roy Arthur
Maître Inquisiteur ♛
Maître Inquisiteur ♛

Messages : 2936
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-bretagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Brocéliande le Dim 1 Nov - 21:15

Tu as raison, le matriarcat était très pratiqué dans bon nombre de lieux (et pas seulement d'îles) ou les hommes partaient longtemps, laissant la gestion familiale à leur femme. Mais à mon sens ce n'était pas de l'égalité homme/femme justement, il y en avait toujours un qui dominait l'autre !
avatar
Brocéliande
Hermine ♥♥
Hermine ♥♥

Messages : 224
Date d'inscription : 03/09/2015
Localisation : Côtes d'Armor

Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottekeraudren.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Invité le Mer 4 Nov - 21:27

Article intéressant, vous avez fait des recherches sur l'histoire de l'île de Batz ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Le Roy Arthur le Mer 4 Nov - 21:51

Bonsoir Kernoch,

J'ai eu votre mail et je vous arrête tout de suite : pourquoi au lieu de tourner autour du pot vous n'indiquez-pas à Degermat que c'est votre article et que vous souhaitez qu'il en cite la source ? Tout simplement ?

Pour information, c'est justement Degermat qui a présenté votre site à l'ensemble du forum donc je ne pense pas qu'il ait publié cet article avec de mauvaises intentions.
En ce qui me concerne, c'est en toute sincérité et sans animosité aucune que je vous ait invité donc, soyez un minimum indulgent et partons sur de bonnes bases Clin d'oeil  

Degermat : en ce qui te concerne, je sais que tu ne pensais pas à mal en nous faisant partager cette anecdote, mais pourrais-tu mettre le lien qui renvoie à l'article original s'il te plait ? Je t'invite également à faire attention à l'avenir ! En te remerciant Clin d'oeil
avatar
Le Roy Arthur
Maître Inquisiteur ♛
Maître Inquisiteur ♛

Messages : 2936
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-bretagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Désolé !

Message par Degermat le Mer 4 Nov - 22:18

Je croyais cet article était dans le domaine public, toutes mes excuses à l'auteur.
Vu qu'on peut le charger peut charger en PDF
nozvad d'an hall

Ma source : http://www.histoiremaritimebretagnenord.fr/%C3%AEle-de-batz/histoire-de-l-%C3%AEle-de-batz-page4/
avatar
Degermat
Hermine ♥♥♥
Hermine ♥♥♥

Messages : 469
Date d'inscription : 07/09/2015
Age : 53
Localisation : Rhoazhon

Voir le profil de l'utilisateur http://contes-legendes.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Le Roy Arthur le Mer 4 Nov - 22:39

Super Degermat : je te remercie pour ta promptitude et à l'avenir n'oublis pas de citer tes sources si les textes ne sont pas de toi Clin d'oeil
avatar
Le Roy Arthur
Maître Inquisiteur ♛
Maître Inquisiteur ♛

Messages : 2936
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-bretagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Degermat le Mer 4 Nov - 22:44

O.K Pas de soucis
avatar
Degermat
Hermine ♥♥♥
Hermine ♥♥♥

Messages : 469
Date d'inscription : 07/09/2015
Age : 53
Localisation : Rhoazhon

Voir le profil de l'utilisateur http://contes-legendes.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Invité le Jeu 5 Nov - 7:18

merci également d'avoir cité la source, un article sur internet est comme un article dans la presse, un livre, une photo, un tableau, il a un auteur et a une source internet. J'ai bien mis sur la page accueil de mon site les conditions d'utilisation par la Licence Creative Commons http://www.histoiremaritimebretagnenord.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Invité le Lun 21 Déc - 19:50



Dernière édition par Brennig le Mer 23 Déc - 18:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Le Roy Arthur le Lun 21 Déc - 20:01

Wahou Ghislaine !!! Superbes photos (de très belle taille en plus...) avec un coup de cœur tout particulier pour le bateau, aussi bien au niveau des couleurs que de l'onde Clin d'oeil


Dernière édition par Le Roy Arthur le Lun 21 Déc - 21:37, édité 1 fois
avatar
Le Roy Arthur
Maître Inquisiteur ♛
Maître Inquisiteur ♛

Messages : 2936
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-bretagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par isa60 le Lun 21 Déc - 21:02

Je suis d'accord avec toi Arthur, je me vois très bien à bord prête à débarquer pour aller à la découverte des lieux. Les couleurs sont magnifiques comme ceux des tropiques.
avatar
isa60
Inquisiteur ♞
Inquisiteur ♞

Messages : 1557
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 47
Localisation : oise 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par isa60 le Mer 23 Déc - 15:10

On va prendre un peu de hauteur si vous le voulez bien , alors go!!!!


avatar
isa60
Inquisiteur ♞
Inquisiteur ♞

Messages : 1557
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 47
Localisation : oise 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Invité le Jeu 28 Avr - 13:21

Je connaissais l'histoire de cette doyenne, car je suis une inconditionnelle de cette île.
Pour moi, elle est mystérieuse, et à ce côté très Irlande que j'aime.
Elle est simplement magique cette île.

Quelques photos, prises ça et là, elles ne sont pas des photos persos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Alain 56 le Jeu 28 Avr - 14:46

Génial !
avatar
Alain 56
Inquisiteur ♞
Inquisiteur ♞

Messages : 1004
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 70
Localisation : Morbihan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Degermat le Jeu 28 Avr - 17:59

Superbe.
avatar
Degermat
Hermine ♥♥♥
Hermine ♥♥♥

Messages : 469
Date d'inscription : 07/09/2015
Age : 53
Localisation : Rhoazhon

Voir le profil de l'utilisateur http://contes-legendes.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Île de Batz, 1887, la centenaire, doyenne de l'île de Batz, n'avait pas cent ans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum